Ca bosse, ça bosse…

Gros bug depuis l’article de presse de l’Observateur du Douaisis, tout le monde semble n’avoir retenu que c’était un truc de hippies 68ard. Du coup je revois entièrement la communication pour réduire encore plus le côté « collaboratif » pour recentrer sur l’autopromotions (je l’avais déjà bien fait, mais pas assez apparemment). Je travaille sur un nouveau flyer pub avec au dos une page de bande dessinée qui explique ce qu’est l’habitat participatif et ce que ce n’est pas (du moins dans ce projet précis à Lallaing suivant les orientations déjà précise par les futurs habitants). J’en suis au scénario, je fais ce dessin pendant les fêtes de fin d’année pour relancer la com active en janvier et profiter des cérémonies de voeux.
Lors d’une réunion de l’association Eco Habitat Groupé N-PdC la semaine dernière, on a parlé « Cité des Electriciens de Bruay-la-Buissière » et sa belle rénovation – mise en valeur historique. Du coup j’ai fait une simulation s’inspirant de cette cité minière. je vais approfondir et affiner le dessin car ça me plait niveau ambiance visuelle et convivialité. Et ça présente aussi des avantages côté construction écologique / passive, car ça donne plus de linéaire de façade orientée Sud aux logements. En revanche, j’ai un peu moins de surface constructible.
Cité des Electriciens à Bruay-la-Buissière
Je fais aussi des simulations sur mon propre logement. Je n’ai pas un gros budget, donc je vise un 50m². Et j’aimerai bien un local professionnel.

On a commencé aussi à déblayer les vieilles serres en tri sélectif (c’est le bazar) et défricher le terrain (c’est la jungle). On devrait déposer un permis d’aménager / permis construire ou déclaration de travaux pour tous les aménagements préparatoires comme la rénovation du mur, la création d’un nouveau portail, le parking, et la démolitions des serres (en faisant ces travaux simples nous même on fera des économies)