Archives de catégorie : Auteur : Architecte

Esquisse du projet à Lallaing

Une première étude de faisabilité, réalisée par un architecte, permet d’évaluer les différentes contraintes techniques et financières du site, mais aussi sa capacité, c’est-à-dire le nombre de logement que l’on peut y construire. Elle définie un point de départ pour que la réflexion avec les futurs habitants candidats parte dans le bon sens, mais à ce stade tout peut encore évoluer.

Diagnostic et Parti Architectural proposés par l’architecte Esquisse du projet à Lallaing

Le potager d’un hôtel particulier XIXe

Le projet est situé Rue de la Résistance, tracée sur l’emprise de l’ancien parc du Château Choque démantelé en 1920 et 1933.

Le mur d’enceinte, l’ancien pigeonnier et le portail ne sont pas classés, mais nécessiteront des travaux de mise en sécurité (maçonnerie côté rue) et de restitution (la toiture du pigeonnier a été reconstruite sommairement à la suite d’un incendie).

Le terrain est actuellement occupé par des serres horticoles en ruines. De nombreuses fondations et une terre surexploitée pendant 100 ans nécessiteront de gros travaux de remblaiement.

Une attention est à porter pour conserver l’échelle rurale du cœur de village.  Notamment sur la qualité des façades, en évitant les facilités de la maison de lotissement et du collectif bon marché, et le gabarit des bâtiments en volume.

Un visuel « Rural-Vintage »

Les emprunts à l’architecture rurale sont autant de formes familières auquel l’affectif peut se rattacher pour se sentir chez soi.

Des formes architecturales régionalistes (longère, ferme, corons) sont recyclées pour marier plus en douceur la nouveauté d’un programme à densité bâtie élevée pour un village (équivalent COS 0,50). Brouiller la lisibilité entre habitat collectif et individuel pour une amélioration réciproque.

Réduire la présence de la voiture, en délocalisant le stationnement du garage accolé vers un parking, pour permettre la végétalisation des abords et la création de chemins piétonniers pour circuler à pied en sécurité et offrir divers itinéraires pour flâner. Percées visuelles entre rue et front bâti.

Entre béguinage et corons communautaire

L’idée est de proposer aux habitants de créer une association dont l’objet sera d’aménager et entretenir les espaces extérieurs de la résidence (dont potager, verger et élevage de poules).

En proposant cette activité commune, j’espère faciliter la cohabitation entre voisins et renforcer le sentiment de convivialité.

A ce stade du projet, les extérieurs sont travaillés en éléments esquissés à retravailler par la suite par les habitants, au moyen de techniques de type « Do It Yourself ».  Il est également proposé aux habitants de mutualiser la production d’énergie (chaufferie collective, pré-chauffage ECS, panneaux solaires). L’achat et le fonctionnement groupé permettra un meilleur rendement et efficacité écologique.